Attachée de quoi ?

Quand je suis arrivée en première année de fac de communication, la première phrase du directeur de promotion a été : « Celles ou ceux qui veulent devenir attaché(e)s de presse vous pouvez sortir ».

 

Pourquoi ? Parce que, d'après lui « si vous êtes un minimum mignonne et avec un joli décolleté et un sourire colgate n’importe qui peut être attachée de presse. ». J’ai plein d’amies mignonnes, avec des décolletés et qui se lavent les dents trois fois par jour et croyez-le ou non elles ne peuvent pas être attachées de presse. 

 

Ce métier est pour beaucoup très méconnu. Ses missions et son intérêt restent flous. Pourtant l’attachée de presse c’est celle qui transforme une marque, une entreprise, une start-up etc… en une société de notoriété publique, celle du grand public, du consommateur.

 

L’attachée de presse n’achète pas d’espaces publicitaires, elle est là pour négocier des articles, des interviews, des reportages dans les différents médias dans le but de mettre en avant son client, d’entretenir sa visibilité via un très bon carnet d’adresses et un très bon relationnel avec les journalistes. 

Devenez visible
dans les médias
 

C’est la première étape pour tout début de mission :  faire la carte d’identité de votre entreprise, de votre service, de votre produit pour que le journaliste ait toutes les informations dont il a besoin.

Cela passe par l'élaboration  de la stratégie d’un plan presse, la rédaction d’un dossier de presse (qui êtes-vous et que proposez-vous) et l’envoi par emailing à une liste de journalistes ciblés (près de 80 000 contacts nationaux).

Vient alors l'entretien de la relation avec les journalistes via des relances et l’organisation de rendez-vous. 

Placez
vos produits
 
Qu’importe le produit que vous souhaitez rendre visible; j’ai forcément le ou les journalistes idéalement ciblés pour le porter, le montrer, en parler, dans différents médias (notamment à la télévision). 
Créez une communication selon une actualité ponctuelle

 

Une fois le dossier de presse réalisé et les journalistes sensibilisés, il faut continuer à les alimenter. Pour cela il faut créer une communication régulière cohérente avec une ou des actualités ponctuelles : nouveau produit, événement, lancement ou encore actualité sociétale/culturelle.

 

Cette action de communication ponctuelle peut également faire l’objet d’une mission indépendamment de la rédaction d’un dossier de presse généraliste.

© 2016 Tous droits réservés - Bibiche Presse Paris

  • Twitter Clean

Bibiche Presse alias Marion Lecuyer votre attachée de presse freelance à Paris

Devenez visible dans les médias : la première étape (et la plus importante pour tout début de mission !) c'est qu'il faut faire la carte d’identité de votre entreprise, de votre service, de votre produit pour que le journaliste ait toutes les clés en main. Je m'occuperai de faire la préconisation d’un plan presse, la rédaction d’un dossier de presse complet et l’envoi par emailing à une liste de journalistes ciblés (sur près de 80 000 contacts nationaux). Je suis l'intermédiaire avec les journalistes via des relances et l’organisation de rendez-vous. Créez une communication selon une actualité ponctuelle : le dossier de presse réalisé, les journalistes sensibilisés, je communique avec eux en cohérence avec une ou plusieurs actualités : tel qu'un nouveau produit, événement, lancement ou encore actualité sociétale/culturelle. Ce service de communication peut également faire l’objet d’une mission indépendamment de la rédaction d’un dossier de presse généraliste. Placez vos produits et rendez vous visible dans les médias, car j’ai forcément le ou les journalistes idéalement ciblés pour porter, parler, montrer, en faire l’éloge dans différents médias notamment à la télévision